Bien manger pour une rentrée du bon pied!

dilea-ontbijt-melk
Si les rayons de soleil sont encore un peu généreux, il faut se rendre à l’évidence, les vacances sont déjà loin! C’est donc le moment de reprendre les bonnes habitudes… Un geste qui passe par la table, notamment celle du petit-déjeuner. Explications pour une reprise du rythme en douceur.

Que l’on soit petit ou grand, la composition et le rythme de nos repas changent fondamentalement durant l’été. Les horaires sont décalés, les dérapages sont plus fréquents, les grignotages plus «plaisants»… Les vacances sont faites pour profiter!

Quand sonne la cloche de la rentrée, première désillusion: une nouvelle relation conflictuelle avec la balance. Deuxième obstacle et non des moindres: il faut remotiver les troupes et remettre de l’ordre au quotidien. Mais pas d’affolement, quelques bons réflexes aident à reprendre le rythme habituel et à se réconcilier avec les kilos.

Le travail a son rythme, les repas aussi

Levés de bonne heure, il en faut de l’énergie pour affronter nos longues journées! Finis les brunchs (petit déjeuner-dîner) ou les slunchs (goûter-souper), il s’agit de ne négliger plus aucun repas, et en particulier le petit-déjeuner. Mais savez-vous réellement pourquoi?

Le petit-déjeuner:

  • aide à éliminer les excès des vacances: il restructure l’alimentation en apportant en priorité des glucides, il est peu gras et il réduit le grignotage.
  • favorise le travail cognitif (réflexion, mémorisation,…) à l’école et au bureau.
  • est un des bons moments de la journée, pour apporter une dose de calcium.
  • est un moment convivial qui structure socialement la journée, à condition de ne pas y inviter un smartphone ou une tablette.

Les « petits déjeuneurs » réguliers sont plus minces et mangent plus équilibrés que ceux qui le sautent régulièrement ou ne le prennent simplement pas. Le petit-déjeuner, c’est peut-être même votre bonne résolution de la rentrée!

De quoi se compose le petit déjeuner-idéal?

Il doit apporter tous les nutriments dont le corps a été privé durant la nuit, dont il a besoin pour démarrer la journée et éviter le coup de mou à 11h:

  • Des glucides pour l’énergie: pain, sandwich, pistolet, céréales petit-déjeuner peu sucrées, muesli, biscottes, voire biscuit petit-déjeuner à l’occasion.
  • Du calcium et des protéines: boisson lactée, fromage blanc nature, yaourt framboise, gouda, emmental… garantis sans lactose avec Dilea!
  • Une garniture: du jambon, un œuf, une garniture sucrée (confiture, choco, sirop de Liège, Pâte à tartine au spéculoos,…) pour varier les plaisirs.
  • Des vitamines: un fruit de saison, un jus de fruits, une compote.
  • De l’eau pour se réhydrater: café, thé, eau,…

Même si l’appétit n’est pas au rendez-vous dès la première heure de la journée, pas d’inquiétude, votre organisme va progressivement se réadapter.

D’autres astuces contre un rythme de travail en sommeil  

  • Prenez un goûter avec vos enfants: de même composition que le petit-déjeuner, il aide à recharger les batteries et tenir jusqu’au souper sans grignoter. Les « goûteurs » réguliers mangent plus équilibré et ont moins d’excès de poids.
  • Couchez-vous de bonne heure pour éviter une dette de sommeil. Sinon, vous en perdrez vite tous les bénéfices du sommeil accumulé en vacances.
  • Aérez-vous l’esprit! Les enfants ont les récrés, faites aussi des pauses régulières au travail. Comme eux, vous avez besoin d’oxygéner les neurones pour être plus efficace ou concentré. Octroyez-vous donc, par exemple, une vraie pause de midi, totalement déconnectée des tâches.
  • Renouvelez votre abonnement sportif pour prolonger la vie plus sportive durant l’été et éliminer les tensions… ou faites-en désormais une saine habitude! Il est prouvé que les produits laitiers aident à la récupération: pensez-y!