Quand parler d’une intolérance au lactose?

Une famille en train de prendre le petit-déjeuner se demande si elle a une intolérance au lactose

Souffrez-vous parfois de maux de ventre, de flatulences, de diarrhée ou de crampes après un repas? Vous vous demandez si vous êtes intolérant au lactose? Dans cet article, vous retrouverez tout ce qu’il faut savoir sur le sujet!

La digestion difficile du lactose (étymologiquement «sucre du lait») est fréquente et s’aggrave avec l’âge. Elle n’entraîne toutefois pas de problèmes digestifs chez tout le monde.

De plus, les symptômes constatés peuvent également être provoqués par d’autres troubles ou maladies, comme le syndrome de l’intestin irritable. Pour analyser les symptômes, il est essentiel de poser le bon diagnostic.

Pouvez-vous déterminer vous-même l’intolérance au lactose?

Même si le problème paraît parfois évident du fait de maux de ventre et de troubles intestinaux systématiques, après avoir consommé du lait ou des produits laitiers, il est déconseillé de s’auto-diagnostiquer. Des études ont prouvé que seule la moitié des personnes ayant elles-mêmes établi être intolérantes au lactose l’est réellement.

Des symptômes tels que les flatulences, la diarrhée, les ballonnements ou la formation de gaz peuvent découler de nombreux problèmes et ne sont pas forcément synonymes d’intolérance au lactose.

Si vous constatez ces symptômes après avoir mangé des produits laitiers contenant du lactose, nous vous conseillons de consulter un médecin. L’intolérance peut être confirmée après un test médical, permettant de mesurer la composition de l’air expiré, en mangeant une quantité standardisée de lactose (20 à 50 g).

>> Faites le test ici, pour avoir un premier avis professionnel

Comment éviter le lactose?

La première étape consiste à surveiller ses habitudes alimentaires, afin de déceler et de remplacer les aliments contenant du lactose. Si vous consommez du lactose alors que vous ne le digérez pas, il fermente dans le gros intestin. Des gaz causant les symptômes se forment alors.

Veuillez noter que ces symptômes n’apparaissent qu’après une certaine consommation (environ l’équivalent d’un verre de lait). Vous pouvez donc continuer à consommer des produits laitiers en petites quantités. Découvrez 5 conseils pour vous aider!

Selon les estimations, en Belgique et en France, jusqu’à 20% des adultes sont intolérants au lactose.

Un deuxième réflexe à adopter: bien remplacer ces produits laitiers. Il est essentiel d’éviter tout risque de carences alimentaires (par exemple, une carence en calcium), si vous éliminez complètement le lait (et ses dérivés) de votre régime alimentaire. Les alternatives de qualité garanties sans lactose, comme les produits de Dilea Zero Lactose®, vous apportent les nutriments nécessaires.

Consultez nos recettes, qui vous aident chaque jour à préparer des plats délicieux, sans subir d’inconfort intestinal par la suite. Laissez-vous inspirer et découvrez nos bouchées apéritives de fête, nos plats de saison, nos options végétariennes et nos repas sans gluten!

>> Voulez-vous en savoir plus sur le lactose? Nous répondons ici aux questions les plus fréquentes